© Sanechka - stock.adobe.com
EXPÉRIENCE

Passer une nuit en refuge

Passer une nuit en refuge, c’est avant tout ouvrir une grande parenthèse et arrêter le temps. En prendre plein les mirettes, observer les levers de soleil sur les sommets enneigés ou non selon la période et se sentir libre…infiniment libre. A Allevard-les-Bains, vous pourrez passer une nuit en refuge au refuge du Crêt du Poulet, au refuge de la Pierre du Carre ou au chalet du bout. Mais dans chacun, l’expérience est mémorable.

Pousser la porte

Pousser la porte du refuge ne se fait pas sans une certaine curiosité. Que va-t-on trouver derrière, qui va-t-on rencontrer ? Quel sera le confort ? Bien sûr pour sa première nuit en refuge on ne s’attend pas à avoir le confort d’un 4 étoiles, mais bon. Et puis là, c’est la surprise. L’accueil du gardien est des plus chaleureux. Il faut dire que son rôle est de prendre soin de toutes ces brebis qui sont montées jusqu’à lui. On apprécie rapidement la chaleur qui règne quand on a marché dans le froid et le vent et la bonne odeur du repas qui s’élève.

Une ambiance conviviale

Bien sûr, passer la nuit en refuge est une grande aventure quand celui-ci est gardé. On peut alors y trouver une ambiance conviviale, partager son expérience avec d’autres randonneurs et alpinistes, ainsi que parler des courses avec le gardien du refuge. Décrire la course que l’on va faire le lendemain, la portion de GR que l’on va emprunter, c’est pour beaucoup comme partager la carte d’un trésor. Ici, les gens ont tous une même passion : la montagne.

Passer une nuit en refuge non gardé

Passer une nuit en refuge non gardé est toujours mieux que de faire du bivouac, surtout s’il fait froid. A moins d’aller dans un refuge d’hiver, un refuge non gardé nécessite de s’accommoder différemment. Il n’est pas toujours possible d’accéder aux équipements et les réchauds s’imposent donc pour préparer les repas. Néanmoins, le spectacle sur les sommets vous saisit toujours autant.

section-banner-top

D'autres expériences à vivre